Eco-communication et implication des équipes dans la stratégie RSE

En dehors des pratiques, la mise en place du comportement éthique et responsable remet en cause la culture, l’organisation et les pratiques managériales. La Responsabilité Sociétale des Entreprises est une démarche, surtout un projet d’entreprise considéré comme une stratégie de mutation.

cropped-CAT.png

 

La RSE permet un positionnement, des choix et le changement de pratiques suite à  la prise en compte des impacts de l’activité de l’entreprise sur l’environnement.  Avant tout cela, le dirigeant s’engage ainsi que toute la gouvernance en tant que sponsors du projet.

C’est l’implication de tous, dirigeant, managers et collaborateurs, dans la chaîne de valeur qui fera la réussite de la mutation. La communication autour du projet d’entreprise offre la transparence pour toutes les parties prenantes externes en valorisant les parties prenantes internes et le travail réalisé.

Le management collaboratif

Un article abordant les bénéfices de la mise en place du management collaboratif !

management d équipe CAT.png

La RSE est un outil intéressant pour mettre en place le management de firme adapté à la vision sociétale de l’activité et surtout, la partie comportementale souvent omise par les entreprises. Les pratiques en développement durable et environnementales ne sont pas les seuls leviers de performance d’une entreprise, le facteur Humain doit figuré en première place ! C’est la relation H2H et le projet d’entreprise.

Vérification des reportings RSE…. la solution pour valoriser la démarche.

Voici une nouvelle mesure de vérification des reportings RSE.

Le volet social est délicat car il touche la culture, la gouvernance, l’humain, le management et de ce fait, cette vérification aidera les entreprises à valoriser leurs actions. Pour celles dont le volet social n’a pas été abordé au profit d’un rapport Développement Durable, cette vérification permettra de lever le voile sur des pratiques discutables en termes de  management et de gouvernance.

La transition du salarié vers une position de Partie prenante n’est pas accompagnée et n’est pas toujours prise en compte. En effet, la RSE est souvent abordée par les pratiques sans tenir compte des comportements.

Des solutions existent et l’accompagnement est possible. CharterAndTeam propose une solution.

Les entreprises ayant mis en place la RSE plus performantes !

Les entreprises « vertes » plus performantes en plaçant l’Humain au cœur de l’entreprise.

Les effets de la RSE sur les entreprises peuvent être un vrai levier de performance si l’Humain est considéré comme « première richesse » de l’entreprise. Le changement de culture d’entreprise est nécessaire pour une meilleure transition vers un nouveau Business model de « Stratégie Verte ». Ne pas considérer l’Humain ne peut aboutir à une véritable Responsabilité Sociétale.

Les entreprises écologiquement responsables plus performantes

Les sociétés effectuant des démarches environnementales augmenteraient de 16% la productivité de leurs employés: écolo rime avec performance.

REUTERS/Yuriko Nakao

Les Pinocchios ne sont pas toujours des marionnettes !

« Mains sales, poches pleines », voilà une des trois catégories des postulants au Prix Pinocchio ! Il ne s’agit pas de faire semblant, la responsabilité est un fait, une posture, un positionnement éthique. Les bienfaits et de ce fait les gains pour l’entreprise sont nombreux tels que la « Brand Image », la fidélisation, la productivité, l’effet d’expérience.

En revanche, gare aux intrus ! Il y a ceux qui ont trouvé une lessive qui lave plus vert que vert dont les « Greenwashing », ceux qui ne tiennent pas compte des impacts – risques – dégâts sur l’environnement comme les « Une pour tous, tout pour moi » et, la dernière catégorie pour ceux qui ne respectent pas les droits de l’Homme, les « Mains sales, poches pleines ».

Cette année, trois groupes sont montés sur le podium. Toutes les entreprises peuvent être évaluée. Toutes les entreprises doivent tenir compte de leur RSE tant en France qu’à l’étranger. Comme dirait Monsieur Al Gore : « We Are One »

Crédit: Michiel Jelijs/Flickr