L’économie du partage, la co-création au profit de l’entreprise.

Economie de partage et les nouveaux enjeux de l’entreprise. Voici une stratégie pour l’entreprise du futur !

Le changement est nécessaire pour appréhender le futur. Le dirigeant de demain sera « éclairé » seulement si la collaboration et la co-création sont mises en place. Tous les salariés ont un cerveau ! Les impliquer, leur permettre de s’épanouir au travail, voilà l’enjeu des entreprises de demain. Pour cela, l’Humain est le meilleur investissement et le plus rentable à partir du moment où il trouve sa place, son utilité, son intérêt.

Dirigeant éclairé

La collaboration, un atout majeur dans l’entreprise.

Pour chouchouter le client on libère le salarié :Un article édifiant sur la richesse de l’Humain et du collectif !

Voici l’exemple de ce chef d’entreprise, Christophe Collignon, qui avance le constat qu’il y a autant de cerveaux que de salariés !Les salariés pensent, cogitent, et peuvent se montrer plein de bon sens. C’est justement le bon sens que Monsieur Collignon a mis en avant. Inciter ses collaborateurs à s’impliquer dans l’entreprise pour créer une stratégie de différenciation et se démarquer de la concurrence étrangère, est une approche de la dimension sociétale centrée sur l’Humain.

Bravo Monsieur Collignon, vous confortez la démarche CharterAndTeam dont la méthode permet les projets internes.

management d équipe CAT.png

Les entreprises ayant mis en place la RSE plus performantes !

Les entreprises « vertes » plus performantes en plaçant l’Humain au cœur de l’entreprise.

Les effets de la RSE sur les entreprises peuvent être un vrai levier de performance si l’Humain est considéré comme « première richesse » de l’entreprise. Le changement de culture d’entreprise est nécessaire pour une meilleure transition vers un nouveau Business model de « Stratégie Verte ». Ne pas considérer l’Humain ne peut aboutir à une véritable Responsabilité Sociétale.

Les entreprises écologiquement responsables plus performantes

Les sociétés effectuant des démarches environnementales augmenteraient de 16% la productivité de leurs employés: écolo rime avec performance.

REUTERS/Yuriko Nakao

L’intelligence collective, nouveau levier de performance et nouvel axe de management

Manager une organisation sur d’autres critères que financiers, c’est possible !

L’environnement est incertain et les codes ont changé. Le modèle des 30 glorieuses n’est plus adapté au monde VICA – volatile, incertain, complexe, ambigu – dans lequel nous évoluons. La mondialisation, les changements de comportement et les impacts sur l’environnement ont modifié les règles, les notions de pouvoir.

L’entreprise de demain se doit de s’adapter et pour cela, une nouvelle vision de l’entreprise tant dans l’organisation, la culture ou l’image doit être prise en compte. Tous les salariés de l’entreprise sont concernés, et tous ont leur part d’intelligence à partager pour créer ensemble l’environnement de travail du futur.
L’intelligence collective et les 5 leçons de Nietzsche
Crédit photo : yourbest100.com

 

Les coûts cachés pour l’entreprise

Le mal-être à un coût souvent méconnu des entreprises. Le gain de productivité ne vient pas toujours de la supply chain ou des économies en RH.
Le coût du mal-être au travail est le moyen de mettre en place un projet interne et de retrouver une productivité alliée au bien-être des collaborateurs.

Stress des salariés